Quand on vous dit broderie, vous pensez à quoi ? Pour ma part, difficile de dissocier l’image de la broderie à celle d’une vieille dame dans son fauteuil à bascule, un châle sur les épaules et, avec pour seule compagnie, un chat.

Et pourtant, pour dépoussiérer l’image désuète des broderies de grand-mère, on peut compter sur le talent et la créativité de C’est pas l’usine. Cette créatrice nous fait comprendre que les vêtements n’ont pas qu’une seule vie. Mieux encore, elle nous apprend qu’on peut leur donner un nouveau visage ! Entre passé et modernité, C’est pas l’usine nous propose des pièces uniques en leur genre, brodées avec patience et passion.

Chaque pièce de C’est pas l’usine a sa propre histoire et son propre caractère. Généralement, tout commence quand notre talentueuse créatrice pousse les portes d’une friperie. Au fond d’un rayon, elle déniche LA perle rare, la pièce qui aura la chance de se faire relooker. De retour à son atelier, notre artiste prend le temps de dessiner puis broder le motif qui permettra à la pièce de prendre un nouveau départ. Il ne reste plus alors qu’à lui trouver un propriétaire digne d’elle et qui saura l’aimer pendant des années.

Motifs empreints de douceur, courbes harmonieuses ; les broderies font de ces vêtements de seconde main des pièces uniques au caractère angélique et délicat.

En plus d’avoir donner une apparence unique à ses créations, C’est pas l’usine redonne avant tout vie à des vêtements qui ont été considérés (à tort) comme trop usés, trop démodés, trop délavés, trop vieux pour être portés. Si on admire son travail, on soutient également sa démarche d’upcycling à 300% !

Retrouvez sa sélection ici !