Comment ? Tu es passé à côté du mot « upcycling » ? Rien ne va plus, CrushON va se charger de te remettre les pendules à l’heure.

Bon, ça t’es déjà arrivé de vouloir customiser ton vieux jean troué ? Tu t’es déjà dit « tiens tiens et si je transformais cette chemise en robe » ? Et bien voilà, l’upcycling c’est dans tes gènes !

L’histoire de l’upcycling

C’est vrai ça, après tout, qu’est-ce que l’upcycling et pourquoi en faire ?

Et bien, pour la petite histoire, le mot « upcycling » n’a pas vraiment de traduction littérale en Français (« surcyclage », ça ne doit pas t’évoquer beaucoup de chose) mais l’idée, elle, est bien définissable puisque c’est tout simplement l’action de récupérer des tissus, des vêtements déjà existants dont on n’a plus l’usage pour en re créer de nouveaux !

En résumé : rien ne se perd, tout se recréer ! Si ce n’est pas fantastique, surtout lorsque l’on sait qu’en France, près de 70% de notre garde-robe n’est pas utilisée !

L’upycling, une nouvelle tendance ?

Mais pourquoi en 2019 parle-t-on autant de l’upcycling quand on sait qu’il y a 30ans Martin Margiela sortait déjà une collection de hauts faits à partir de sacs en plastique ?

C’est sans doute parce que l’on parle de plus en plus de chiffres liés à l’industrie de la mode et du textile, qui arrive d’ailleurs en deuxième position des industries les plus polluantes… Raison de plus pour se tourner vers l’upcycling et ça, les nouveaux créateurs l‘ont bien compris à l’image de Marine Serre, lauréate du prix LVMH 2017.

Et oui, sa première collection comportait 30% de pièces upcyclées et la seconde atteignait les 45% ! Lentement mais sûrement l’upcycling trouve sa place dans le monde de la mode.

Les marques tentent donc de suivre ce mouvement afin d’aller vers une mode éco-responsable mais dans l’objectif de garder leurs clients qui se révoltent face le fast fashion ou le « prêt à jeter ».

Upcycling : à vous de jouer

Figure-toi que l’upcycling c’est aussi possible chez soi, bien au chaud ! Parce que oui, on vous entendait déjà dire « et si je veux en faire moi, de l’upcycling, comment je m’y prends ? »

Et bien il vous suffit de fouiller un peu dans votre placard, de vous dégoter un tuto sur le vaste monde des internets (ou s’abonner à notre newsletter « do it yourslef » qui vous donnera des idées d’upcycling) et de s’y mettre ! Finalement ce n’est pas si compliqué !

En tout cas, une chose est sûre :  l’upcycling a un bel et long avenir devant lui !