D’abord, portée par l’Armée de l’Air américaine puis par les sportifs et grands aventuriers, elle est, aujourd’hui, portée dans les grandes villes par les citadin.e.s. Pièce phare, elle ne cesse de voyager dans le temps et d’être réinventée par les générations. Unicolore, multicolore, fine ou au contraire “cocoon”, elle devient notre meilleure amie à l’approche des premiers flocons. Qui suis-je ? La doudoune bien sur !

La doudoune, un incontournable de notre vestiaire

Adoptée par les uns, détestée par les autres, elle reste la pièce incontournable de nos hivers. Créée par Eddie Bauer ou par Klaus Obermeyer ? Les hivers passent, le mystère reste. Elle trouve ses origines dans la literie, qui déjà, au XIVème siècle, utilisait le duvet d’oie.
Mais il faut attendre les années 1930 pour qu’on invente la technique du matelassé qui donnera naissance à la doudoune, tantôt gravissant les pistes, tantôt déambulant dans les rues…
On vous raconte son histoire.

Klaus ou Eddy ? Le créateur de la doudoune

La doudoune comme on la connaît aujourd’hui revête une histoire qui divise. Pour beaucoup, c’est Eddie Bauer qui, en 1930, trouve une technique pour répartir le duvet d’oie sur l’ensemble du vêtement. Pourtant, nombreux sont ceux qui choisissent de dire que la doudoune trouve ses origines en 1947 chez Klaus Obemeyer, qui, pour affronter le froid, aurait découpé des pièces de son duvet pour les mettre sur son dos.

Dans tous les cas, elle naît aux Etat-Unis et Eddie Bauer dépose le brevet de la technique matelassée en 1940. Les grands débuts d’une star de nos placards.
La doudoune séduit l’Armée de l’Air puis les pécheurs et chasseurs aux Etats-Unis, par sa praticité et ses nombreux avantages : elle tient chaud, est confort et courte pour ne pas bloquer les mouvements de celui qui la porte.

En France, c’est l’alpiniste Lionel Terry qui choisit de s’en équiper pour ses expéditions en montagne, afin de s’assurer un confort et une protection du blizzard. Il donnera ensuite des conseils au premier fabricant de doudoune en France pour l’aider à mettre au point une technique qui résiste aux conditions extrêmes. Les Jeux Olympiques de Grenoble en 1968 marque un tournant significatif : la doudoune connaît son premier grand succès.

La marque Pyrenex spécialisée en literie lance sa toute première doudoune made in France en 1970. Suivent Canada Goose, Moncler et la doudoune atterrit sur tous les dos. Homme, femme, sportifs ou citadins. Les marques s’adaptent et proposent un large choix de modèles : du modèle plus épuré et adapté à la vie quotidienne chez Canada Goose au modèle incrusté de cristaux Swarovski chez Pyrenex. Aujourd’hui, on la retrouve dans les défilés de mode qui l’intègrent à leur collection hivernale.

Comment porter la doudoune ?

Longue ou courte ?

Tout dépend de votre morphologie ! Les plus petit.e.s privilégieront les doudounes qui s’arrêtent à la taille quand les plus grand.e.s oseront la doudoune descendant jusqu’aux chevilles. A porter avec un jeans, une paire de baskets, et un petit pull ou avec une paire de talons, une robe et un bonnet, la doudoune n’est pas difficile et s’adapte à tous les styles et à toutes les envies ! Le but, c’est de rester confort et douillet quand il fait froid (un peu comme si on n’avait jamais quitté notre lit).

Colorée et à motifs ?

Ce qu’on préfère avec les doudounes, c’est qu’on peut s’éclater à l’infini avec les couleurs, les motifs, les textures. On fait ce qu’il nous plait et on adopte la doudoune rouge à motifs Liberty. Tout pour se redonner de la joie cet hiver !

Et pour ne pas te laisser en rade, on t’a fait une petite sélection de nos pièces favorites sur CrushON !

Et pour voir toutes nos doudounes, c’est par ici !