Pièce emblématique d’Aran, en Irlande, et portée aussi bien par les habitants des îles que par les pécheurs pour se protéger du froid et de l’humidité. Depuis des siècles, ce sont les femmes qui le tricotent selon une technique de confection unique et ancestrale. Doté d’un col rond, d’une maille épaisse et écrue, d’un maillage très serré, je suis je suis… Le pull irlandais ! 

Une pièce chargée d’histoire dans nos placards

Aujourd’hui connu dans le monde entier pour la qualité de sa laine et sa praticité, le pull irlandais trouve ses origines sur les îles de la côte ouest irlandaise. D’abord porté par les pécheurs, il se démocratise sur les plateaux de cinéma hollywoodiens. Véritable oeuvre d’art, on l’aime pour ses motifs en relief intemporels, des motifs qui transmettent un savoir-faire authentique et traditionnel.

Les 3 îles principales, ou inis en gaélique, d’Irlande de l’ouest voient le pull irlandais naître : l’Inis Mor, l’Inis Meain, l’Inis Oirr. Les femmes de pécheurs décident d’utiliser la laine de leurs moutons pour tricoter des pulls épais, imperméables et chauds à leurs maris, premières victimes de la météo capricieuse de l’Océan Atlantique. La laine 100% vierge et naturellement “grasse” permet de créer des pièces uniques aux torsades originales. Et chaque pull demande près de 60 jours de travail et porte 100 000 coutures. En plus de protéger des intempéries, le pull d’Aran servait de blason aux différents clans. En effet, les torsades propres à une seule famille permettaient d’identifier ses différents membres, dont les marins en cas de noyade.

Marylin Monroe wore it too ! 

Au fil des années, le pull d’Aran quitte son Irlande natale pour s’installer aux Etats-Unis où il deviendra une pièce incontournable des studios hollywoodiens. Il fait sa première apparition au cinéma, en 1960, dans Le Millionnaire, porté par Marylin Monroe qui le rend sexy et féminin.
Kennedy, Steve Mcqueen, les plus grands noms l’adoptent et le pull irlandais voyage, devenant une pièce iconique de nos armoires, meilleur allié en hiver.

Des pécheurs aux grands noms du cinéma en passant par l’un des présidents des Etats-Unis, le pull irlandais est emblématique et ne prend pas une ride au fil des années. Une pièce traditionnelle devenue une ode à nos styles hivernaux.

Et aujourd’hui, comment on le porte ?

Quelle maille ? 
On a envie de vous répondre : toutes ! Le pull irlandais se caractérise par des motifs en reliefs datant du XXème siècle et pourtant, toujours autant modernes. Nid d’abeilles, zig-zag, torsade, losanges, treillis ou encore points riz, on peut s’éclater. Et il y en a pour tous les goûts et pour tous les styles. Pour un style plus classique, on opte pour la grosse mail écrue qui donnera authenticité et caractère à toute tenue. Agrémenté d’un jeans brute ou d’une petite jupe en cuir, nous voilà rhabillé.e pour l’hiver !

Écrue ou coloré ?
On te laisse choisir et t’amuser avec les couleurs. Cette pièce emblématique te permettra de réinventer ton style en fonction de tes envies. Jaune, bleu, rouge, on a plus peur d’oser les couleurs flashy quand il fait gris !

BONUS : Les pulls irlandais 100% laine vierge sont d’excellente qualité et tiennent toute une vie voire plusieurs.

 

Pour découvrir notre sélection de pull irlandais en exclu, c’est par ici !