fbpx
Shape the future, use the past ⚡️| RETOUR GRATUIT 📦
PUBLIÉ PAR Paolo LE 27 avril 2021

Comment réussir sa sélection vintage en 3 étapes

Les sélections vintage recèlent de nombreux secrets. 🤐 Où s’approvisionner pour trouver la perle rare ? Comment redonner vie à un vêtement vintage ? Comment calculer le juste prix de ses pépites ? Soucieux de garder leurs filons, les vendeurs professionnels de vêtements vintage restent discrets sur leur stratégie de vente. Et ils ont bien raison !

Afin de t’aider à te lancer sur le marché de la seconde main, voici tous nos conseils et ressources pour réussir tes sélections de vêtements vintage et booster tes ventes en ligne. Mais avant ça, n’hésite pas à jeter un oeil à la vidéo de Claire de Myosotis Garden sur le sujet. Elle nous y partage tous ses conseils de chineuse pro !

1. Où s’approvisionner pour trouver la perle rare ?

Entre les dépôts-ventes, les ressourceries, les brocantes et les grossistes vintage, ils existent de nombreux lieux ou chiner la perle rare. À toi de trouver le bon filon selon le rythme, la qualité et le style de tes sélections ! Définir à l’avance ce que tu recherches t’aidera à optimiser ton temps. Mais ne tombe pas dans le piège de la perfection ! En partant avec une idée précise en tête, tu réduis tes chances de trouver la perle rare.
Et comme nous le dit Claire, « si tu n’as pas d’idées, commence quand même à explorer, tu trouveras quelques articles qui t’inspireront ».

Ton fil rouge en tête, il est maintenant temps de partir l’aventure pour chiner la perle rare. 🕵️‍♀️ Tout ce dont tu as besoin maintenant c’est d’un peu d’ingéniosité (et d’huile de coude) :

Repère tous les revendeurs vintage les plus proches de toi.

Les dépôts-ventes et les ressourceries sont généralement de bonnes adresses pour chiner les pièces à l’unité. Tu pourras y faire un choix minutieux de pépites en accord avec le style de ta boutique. Cependant, chiner ses pièces à l’unité prend du temps et demande de la patience mais on ne vous apprend pas la joie que procure la découverte de la perle rare !

Notre petit tips

Si tu choisis de t’approvisionner dans des dépôts-ventes ou des ressourceries, renseigne-toi sur le jour d’arrivage des nouveautés. Généralement ces magasins récupèrent et mettent en vente les nouveaux articles un jour précis de la semaine ou du mois. Renseigne-toi en demandant directement au vendeur !

Tu peux aussi t’approvisionner auprès de grossiste vintage qui vendent les vêtements au kilo et par catégories a des prix défiant toute concurrence. Attention cependant, tu n’auras pas la possibilité de choisir les pièces au détail, un ballot de vêtements peut contenir jusqu’à 10 à 15% de pièces abimées voir défectueuse. Mais le jeu en vaut la chandelle !

Aussi, si tu préfères faire appel à un grossiste vintage, CrushON a récemment ouvert un nouvel espace dédié à la vente en gros directement en ligne. Tu peux dorénavant approvisionner ta boutique vintage sans bouger de ton canapé. Afin de déterminer la qualité de chaque lot vintage les notes A, B et parfois C sont utilisés dans la description du lot pour indiquer dans quelle mesure les vêtements présentent des signes d’usures réversibles ou irréversibles.

Enfin les vide-greniers, les marchés aux puces et les brocantes sont aussi des sources infinies de trésors pour chiner la perle rare ! 🛍 N’hésite pas à te renseigner sur le site de Broc à Brac pour être informé des évènements autour de chez toi.

Vérifie les indices pour reconnaître une belle pièce vintage

Ne te fie pas à ton instinct, regarde bien les tissus et les étiquettes afin d’apprendre à reconnaître les vêtements de qualité, les articles rares ou simplement ceux qui sont tendances. Là encore, Claire nous conseil : « J’ai toujours recherché certains signes révélateurs de vêtements vintage, tels que le tissu utilisé, l’époque ou mon goût personnel basé sur l’expérience ».

Inspecte et prépare-toi à raccommoder tes trouvailles vintage

Les friperies vendent souvent des vêtements en moins bon état que les magasins spécialisés dans le vintage. Cela signifie que tu devras faire face à tous les signes d’usure possibles, y compris le plus courant : les taches. Prépare tes gants, du savon de Marseille et ne te décourage pas ! Si tu sais déjà comment les éliminer, tu as un avantage sur les autres. 🔴

Stock tes pépites vintage comme un.e pro

Enfin, parlons du point le plus évident, mais qui peut réserver de mauvaises surprises s’il est laissé de côté : le stockage. Prends soin de tes pépites et fais-le maintenant ! Afin de t’y retrouver, organise-les par couleur, par type de vêtement ou par tissu, comme le recommande Claire de Myosotis. Ensuite, range tes vêtements vintage dans des sacs en papier ou en tissu (après tout, mieux vaut éviter le plastique). Stock ensuite les vêtements dans un endroit propre et à l’abri des sources de chaleur, y compris du soleil et de l’humidité.

2. Entretenir tes vêtements vintage

Tes clients savent probablement que tout le charme des vêtements vintage vient de leurs imperfections, mais ce n’est pas pour cela qu’il faut te reposer sur tes lauriers et délaisser le moment de la remise en état. C’est pourquoi Claire nous dit : « À la fin de ton shopping, inspecte soigneusement tout ce qui se trouve dans ton panier pour voir s’il y a des imperfections. »

En tant que chineur.euse professionnel.le, ce n’est pas quelques imperfections qui vont te décourager ! Pour que ta sélection vintage fasse le bonheur de tes client.e.s, tu décides de retrousser tes manches et te lancer dans les réparations. Mais par où commencer pour entretenir tes pépites vintage ?

Commence par lire les étiquettes de lavage.

Lis bien les instructions de lavage et si elles ne sont pas présentes, base-toi sur le tissu et rappelle-toi comme « Mamma » l’a toujours dit « Sépare les couleurs ! » Lave et laisse sécher à l’air libre, mais pas en plein soleil pour ne pas détériorer les couleurs. Évite le sèche-linge si possible pour ne pas casser la fibre ! 🌞

Investis dans un steamer

Une fois sec, préfère le défroisseur vapeur au repassage traditionnel. Il est moins agressif et te fait également gagner du temps et de l’énergie.

Utilise des recettes de grand-mère pour enlever les taches les plus tenaces

Assure-toi que toutes les taches temporaires ont disparu. Qu’en est-il des taches permanentes ? Il faudra les enlever à la main ! Essaye des méthodes naturelles en utilisant du sel et du vinaigre blanc, deux ingrédients super puissants contre les taches et sans risque de les abîmer davantage ! Cet article recommande en détail ce qu’il faut utiliser et comment combattre les taches les plus tenaces.

Notre petit tips

Si cela ne fonctionne pas, demande conseil au teinturier. Les personnes les plus expérimentées seront en mesure de te dire en un rien de temps si les dommages peuvent être réparés ou non. Même pour les dommages simples comme les rayures et les coutures, si tu ne te sens pas en confiance pour essayer toi-même, demande l’aide d’un tailleur.

Utilise l’upcycling pour réparer tes vêtements

Et si le dommage est si évident que même le tailleur ne peut le réparer ? Heureusement, il y a l’Upcycling, qui est un excellent moyen de transformer des pièces de vêtements vintage trop abîmées ou sales en nouveaux vêtements ou accessoires à revendre. N’hésite pas à aller jeter un œil à notre article sur le sujet pour réparer tes pièces les plus abîmées.

Bref, tu l’auras compris, essaye de réparer tout dommage visible avant de poster les produits et si, une fois que tu as tout essayé, il reste quelques imperfections tenaces sur ce magnifique Levi’s 70’s ou ce kway tout droit sorti des 80’s, prends en photo le dommage et mentionne-le clairement dans la description. Cela permettra au client de s’imaginer au mieux dans la pièce et de ne pas créer de déception à la réception de sa pépite. Cela réduira aussi considérablement tes chances de devoir faire face à des retours. ✔

3. Comment calculer le juste prix de ses pépites ?

C’est la dernière pièce du puzzle : la tarification. Si tu as déjà créé ta (tes) persona(s), ou la représentation idéalisée de ton client, la tarification sera plus facile. En fait, il te suffit de réfléchir au prix que tes clients seraient prêts à payer pour chaque article. Chaque pièce est unique, donc chaque pièce mérite son propre prix !

Pour commencer, le moyen le plus rapide de déterminer le bon prix du marché est de réaliser une rapide étude de marché afin de déterminer le prix moyen d’articles similaires déjà en ligne. Et si ta pièce est totalement unique sur le marché ? Le prix de vente augmente. Si ton article semble en plus mauvais état que les autres ? Le prix de vente diminue. Dans cet article tu peux retrouver d’autres éléments similaires à prendre en considération pour définir le juste prix de tes pièces vintage.

Prépare maintenant ta calculatrice et assure-toi de prendre en compte le coût de l’article et les autres frais généraux. Voici un exemple pratique de la façon dont tu peux calculer le prix d’une chemise :

Ce sont les facteurs de base que tu devrais habituellement prendre en compte. Bien sûr, le prix de la pièce dépend aussi de sa rareté, de son âge, de sa coupe, de la demande, de son état, de la tendance, de l’étiquette et de l’emballage.

Notre petit tips

Pour les vêtements très anciens, rares ou de haute couture, envisage un service d’évaluation ou consulte des experts afin d’être transparent avec le client et de ne pas risquer de litiges.

En vendant tes pépites sur CrushON tu gagnes en visibilité en rejoignant une communauté de vendeurs vintage professionnels et tu réduis les coûts de développement de ta propre structure digitale afin de développer ta friperie en ligne ! 👘

Maintenant que l’on t’a les secrets du métier, tu as toutes les cartes en main afin de développer ta sélection de rêve, comme celles de Myosotis Garden. Alors, qu’attends-tu pour te lancer ?

Un commentaire ? Une question ? C’est par ici !