SEMAINE DE
L'ENGAGEMENT

Chez CrushON, nous souhaitons désormais prendre la parole sur des sujets de société afin de défendre nos valeurs et crier haut et fort nos convictions.

Une semaine par mois sera dédiée à une cause qui nous est chère dans laquelle nous soutiendrons une association, ici la Fondation des Femmes, et co-créeront des contenus avec une marraine, ici Lily du compte @babytuileries2.

Pour cette première édition, nous souhaitons défendre la cause féministe en rebondissant sur les derniers évènements qui nous sont insupportables à entendre. Nous aimerions montrer que les femmes peuvent et ont le droit de s’habiller comme elles le souhaitent, que personne n’a le droit de dicter leur manière de s’apprêter, qu’aucune tenue ne justifie une agression et incite à quoi que ce soit. Nous voulons montrer qu’il n’y a pas de tenue parfaite pour aller en cours et qu’une jeune femme doit avoir le droit de porter une mini jupe et un haut court en classe, au travail, dans la sphère privée sans être victime de réflexions qui témoignent de la culture du viol dans laquelle nous vivons.

" Les violences et les inégalités ne sont pas une fatalité et les solutions existent pour faire bouger les lignes".

Lily, notre marraine de la semaine souhaitait en savoir un peu plus sur le travail de la Fondation des Femmes. Nous avons donc contacté Clémence Garnier-Juste,
Responsable de la communication et de la collecte, afin de comprendre les projets et les enjeux de cette structure.

Lily – Qu’est-ce que la Fondation des Femmes ? 

Clémence – La Fondation des Femmes c’est la 1ère structure de collecte qui oeuvre en faveur de l’égalité femmes-hommes et lutte contre les violences faites aux femmes. Grâce aux dons qu’elle reçoit, elle apporte un soutien financier, matériel et juridique aux associations de terrain dont les projets sont à fort impact en France.

Lily – Qu’apportez-vous concrètement aux femmes ? 

Clémence – Nous apportons un soutien financier aux associations qui elles changent concrètement la vie des femmes. Par exemple, pendant le confinement, la police a enregistré +30% de signalement de violences dès la première semaine de confinement. Mais nous avons pu agir et des dizaines de milliers de femmes ont pu être aidées grâce à la générosité exceptionnelle de toutes nos donatrices et donateurs.


Les dons ont permis de :
Reloger des femmes victimes de violences en situation d’urgence (+ de 20 000 nuitées financées)
Venir aux besoins basiques des femmes en situation de précarité (femmes sdf ou femmes et enfants qui ont quitté leur domicile) : produits bébé, nourriture, produits hygiènes
Etendre les horaires d’ouverture du tchat spécialisé commentonsaime.fr de l’association En Avant Toutes pour le faire passer en 7j/7 afin d’aider un maximum de femmes victimes de violences et jeunes LGBTQIA+ pendant le confinement, mais aussi booster l’application App-Elles de l’association Résonantes pour qu’elle puisse permettre à un plus grand nombre de femmes et témoins de donner l’alerte en situation de violences.

Plus largement, nous espérons apporter à toutes les femmes la certitude que les violences et les inégalités ne sont pas une fatalité et que les solutions existent pour faire bouger les lignes. Les solutions existent mais les associations manquent de moyens pour pallier à la demande croissante. Nous sommes là pour soutenir financièrement ces solutions et qu’aucune femme ne se retrouve démunie face à une situation de violences.

Lily – Vous organisez également des collectes, quelle place prennent-elles dans votre activité ? 

Clémence – C’est en fait notre activité principale : Collecter des dons auprès du grand public et des entreprises pour ensuite les reverser aux associations de terrain via des appels à projets.
Nous collectons des dons (ponctuels ou réguliers) via nos campagnes d’appel à dons comme celle que nous avons lancée pendant le confinement, via des événements de collecte mais sur notre site internet tout au long de l’année !

Lily – Avez-vous bénéficié de l’engagement grandissant ou du moins visible des utilisateurs des réseaux sociaux ? Y a-t-il eu un accroissement des dons ? 

Clémence – La Fondation des Femmes a été créé en 2016 donc les  réseaux sociaux existaient déjà et étaient bien présents. Ils ont été très utiles pour se faire connaître rapidement et collecter efficacement. C’est d’ailleurs notre principale source de dons : les dons en ligne via notre site fondationdesfemmes.org.

Lily – Concernant les dons, peut-on choisir l’association destinataire ? 

Clémence – La Fondation des Femmes est en contact direct avec plus d’une centaine d’associations de terrain en France qui accueillent et accompagnent au quotidien les femmes victimes de violences ou discriminations. Nous analysons avec elles leurs besoins et décidons ainsi de la thématique de l’appel à projet. En 2019 par exemple, nous avons lancé un appel à projets public auprès des associations pour prévenir les féminicides avec 5 grands axes comprenant de l’accueil de femmes, de la sensibilisation, des activités de reconstruction…
Nous privilégions ce fonctionnement et cette proximité avec le terrain garantir que les dons seront reversés en adéquation avec les besoins afin d’être efficace et changer réellement des vies. 

Lily – Au-delà des dons, comment pouvons-nous vous soutenir ? 

Clémence – # 1 Nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications pour que la Fondation puisse gagner en visibilité et qu’un maximum de monde puisse s’engager.
# 2 Vous former à lutter contre le harcèlement de rue sur fondationdesfemmes.org/stand-up
# 3 Devenir bénévole de la Fondation (rdv sur notre site, rubrique agir avec nous) mais les missions en présentiel sont limitées en ce moment à cause de la situation sanitaire.

Lily – Est-ce que vous recrutez ? 

Clémence – Notre équipe salariale est au complet en ce moment mais nous recrutons une personne en service civique pour nous aider à promouvoir le programme Stand Up, grand programme contre le harcèlement de rue pour former la France à réagir comme témoin ou victime de harcèlement dans les lieux publics. Nous souhaitons privilégier un profil de personne non diplômée, si vous vous sentez concerné n’hésitez pas à postuler ! 

Lily – Quels sont vos prochains projets ? Comment pouvons-nous y participer afin de vous aider ? 

Clémence – #1  Nous allons lancer prochainement un grand appel à la générosité pour inciter les personnes à soutenir mensuellement la Fondation des Femmes. 8 € par mois tous les 8 du mois afin d’aider tout au long de l’année les associations qui oeuvrent sur le terrain pour accompagner les femmes victimes de violences, c’est votre B.A en plus de votre abonnement Netflix vu que de toute façon personne ne peut plus aller à la salle de sport… 😉
#2  Nous avons aussi lancé le programme Stand Up avec L’Oréal Paris et l’ONG américaine Hollaback!. L’objectif ? Former un maximum de monde en France à réagir comme témoin ou victime contre le harcèlement de rue. Les formations (1h) sont gratuites, en visio et peuvent accueillir jusqu’à 200 personnes. L’occasion de se former avec sa classe, son entreprise, ses ami.e.s, son association…Bref, formons-nous en nombre faire reculer plus vite le harcèlement dans les lieux publics ! rendez-vous sur fondationdesfemmes.org/stand-up pour en savoir + !
#3 En décembre, nous allons organiser une mission d’emballages papiers cadeaux dans plusieurs grandes villes pour collecter des dons pour aider les femmes victimes de violences. Nous vous en dirons plus très vite !

Connaissez-vous Lily, 

AKA @babytuileries2 sur Instagram ? 

Lily est une jeune femme très active sur les réseaux sociaux, elle réagit à de nombreux phénomènes de société en donnant la parole à sa communauté.

Lily propose de nombreuses clés de lecture pour déconstruire nos préjugés, les injonctions faites quotidiennement aux femmes et les idées reçus sur le féminisme.

Elle propose de nombreux conseils lecture afin d’améliorer notre culture féministe et de mieux comprendre certains comportements.

Elle est également co-fondatrice du web magazine indépendant Denise et Vous.

Pour toutes ces raisons, nous étions ravis de co-construire avec elle cette première édition de la semaine de l’engagement. Retrouvez l’ensemble de nos contenus sur le compte Instagram de CrushON !

FAIRE UN DON À LA FONDATION DES FEMMES